" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 27 février 2016

Gouvy et Vielsalm en 1994


                                                 Sur-la-haie-de-Bellain ( Gouvy)


- «  L’Avenir du Luxembourg « , samedi 5 mars 1994
Premier carnaval des enfants de Bovigny



- «  L’Avenir du Luxembourg », mars 1994
Le cercle de la jeunesse de Rettigny fête ses vingt ans



- «  L’Avenir de Luxembourg », jeudi 24 mars 1994
Quatre générations féminines à Gouvy



- Lundi 17 avril 1994
Les cadets de Beho



- Mardi 19 avril 1994
Dernières nouvelles de Gouvy



- Mardi 26 avril 1994
Pleins feux sur Gouvy


     1. Le chemin des contrebandiers



     2. Attractions et curiosités


     3. Le coin des bonnes adresses


     4. L’offensive des Ardennes à Gouvy



     5. Au pays de la pêche, de la chasse et des premiers V2


     6. Terrifiants V2 : l’ère spatiale ouverte à Gouvy, par la batterie 444



- Jeudi 9 mai 1994
Dans les bois de Gouvy, ils ont vu partir les premiers V2



-  Mercredi 11 mai 1994
L’église Saint-Vincent et les murs du cimetière sont désormais classés. Cherain est sans doute la plus vieille paroisse de l’actuelle commune de Gouvy. L’église Saint-Vincent fut probablement érigée entre les années 648 et 670

-  Lundi 13 juin 1994


    * L’Amicale du chemin de fer, section Gouvy, en visite à Charleville


    * Une des trois statues de la chapelle Saint-Martin



-  Lundi 27 juin 1994
Les juniors de Gouvy



-  Mercredi 6 juillet 1994
L’équipe première de Gouvy



- Samedi 9 juillet 1994
Décès de Marie-Louise Nisen



-  Vendredi 15 juillet 1994
Les prémices de l’abbé Jean-Pol Lejeune à Bovigny



-  Samedi 23 juillet 1994
Dix mille personnes dont six mille entrées payantes pour le cortège des Myrtilles à Vielsalm




-  Samedi 23 juillet 1994
Le S.I. de Gouvy raconte la bataille des Ardennes





-  Mardi 26 juillet 1994
Myrtilles et Macralles, un cocktail d’enfer



-  Mercredi 27 juillet 1994
Fêtes forestières à Sterpigny



- Lundi 8 août 1994
Pleins feux sur le Média Club de Gouvy



-  Jeudi11 août 1994
Les locaux du S.I. de Gouvy transformé en galerie d’art



-  Samedi 20 août 1994
La fête de la Framboise



- Samedi 1 er octobre 1994
Les Meubles Parmentier



- Jeudi 6 octobre 1994
A Gouvy, de l’eau de qualité pour au moins cinquante ans



-  Jeudi 10 novembre 1994
Les préminimes de Bovigny



-  Vendredi 23 décembre 1994

La première de Montleban

vendredi 26 février 2016

Eric-Emmanuel Schmitt : " La secte des égoïstes "


A Paris, un philosophe s’intéresse à un certain Gaspard Languenhaert qui soutint, au XVIII è siècle, une philosophie très particulière : la matière n’existe pas, le corps est immatériel, tout n’est qu’illusion, comme dans les rêves.  En consultant des ouvrages, des archives, en rencontrant des personnages obscures, notre chercheur va finir par reconstituer ce qu’était ce Languenhaert. A tel point qu’il va être comme submergé par cette personnalité … Les dernières pages sont particulièrement fantasques et drôles.

Ce roman est le premier d’Eric-Emmanuel Schmitt. Il date de 1994.


Extrait :

Automonophile : Quand vous rêvez, n’êtes-vous pas l’auteur de vos rêves ? Lorsque vous vous voyez en train de voguer sur la mer, cap sur les Amériques, les vagues sont-elles autre chose que le produit de votre imagination ?
Cléanthe : Naturellement puisqu’il s’agit d’un rêve.
Automonophile : Qui vous l’apprend ?
Cléanthe : Le réveil.
Automonophile : Et si vous alliez vous réveiller de la vie ?
Cléanthe : Allons ! …
Automonophile : Qui vous assure qu’en ce moment vous ne rêvez pas ?
Cléanthe :  Vous me troublez !...

jeudi 25 février 2016

Guillaume Apollinaire : " La Petite Auto "


Apollinaire meurt le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole,
affaibli qu’il est par ses blessures de guerre
(un éclat d’obus l’avait blessé à la tempe et avait nécessité qu’il soit trépané).
Source : Gallica
Le 31 du mois d’Août 1914
Je partis de Deauville (1) un peu avant minuit
Dans la petite auto de Rouveyre (2)
Avec son chauffeur nous étions trois
Nous dîmes adieu à toute une époque
Des géants furieux se dressaient sur l’Europe
Les aigles quittaient leur aire (3) attendant le soleil
Les poissons voraces (4) montaient des abîmes
Les peuples accouraient pour se connaître à fond
Les morts tremblaient de peur dans leurs sombres demeures
Les chiens aboyaient vers là-bas où étaient les frontières
Je m’en allais portant en moi toutes ces armées qui se battaient
Je les sentais monter en moi et s’étaler les contrées où elles serpentaient
Avec les forêts les villages heureux de la Belgique
Francorchamps (5) avec l’Eau Rouge (6) et les pouhons (7)
Région par où se font toujours les invasions
Artères ferroviaires (8) où ceux qui s’en allaient mourir
Saluaient encore une fois la vie colorée
Océans profonds où remuaient les monstres
Dans les vieilles carcasses naufragées
Hauteurs inimaginables où l’homme combat
Plus haut que l’aigle ne plane
L’homme y combat contre l’homme
Et descend tout à coup comme une étoile filante
Je sentais en moi des êtres neufs pleins de dextérité (9)
Bâtir et aussi agencer un univers nouveau
Un marchand d’une opulence inouïe (10) et d’une taille prodigieuse (11)
Disposait un étalage extraordinaire
Et des bergers gigantesques menaient
De grands troupeaux muets qui broutaient les paroles
Et contre lesquels aboyaient tous les chiens sur la route
Et quand après avoir passé l’après-midi
Par Fontainebleau (12)
Nous arrivâmes à Paris
Au moment où l’on affichait la mobilisation (13)
Nous comprîmes mon camarade et moi
Que la petite auto nous avait conduits dans une époque
Nouvelle
Et bien qu’étant déjà tous deux des hommes mûrs
Nous venions cependant de naître
Guillaume Apollinaire, Calligrammes, 1918


Notes :

1 - Commune française (du département du Calvados, en Basse-Normandie). Cette station balnéaire est très appréciée pour son casino, ses palaces, ses villas, ses champs de courses, ses ports de plaisance, etc.
2 - André Rouveyre était un ami de Guillaume Apollinaire. Il était écrivain, journaliste et dessinateur. 
3 - Espace plat où nichent les oiseaux de proie comme l’aigle.
4 - Qui dévore, qui mange avec avidité.
5 - Village belge (appartenant à la commune de Stavelot) où Apollinaire séjourna à l’âge de 19 ans.
6 - Rivière belge.
7 - Un pouhon est une source minérale ferrugineuse (contenant du fer).
8 - Chemins de fer.
9 - Adresse de la main. Celui qui est adroit sait se servir de sa main droite (qu’on appelait la dextre). De celui qui est maladroit, on dit qu’il est gauche.
10 - Extraordinaire, sans pareil.
11 - Extraordinaire, étonnant (comme un prodige).
12 - Commune située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France, au sud-est de Paris.
13 - Convocation de tous les hommes reconnus aptes à faire guerre, afin de constituer une armée.

mercredi 24 février 2016

Romain Gary : " Gros-Câlin "




Monsieur Michel Cousin, célibataire parisien, travaille dans une boite de statistique. Il est amoureux de Melle Dreyfus, originaire de la Guyane mais cela ne semble pas être réciproque. Monsieur Cousin fait l’acquisition d’un python. Cet animal se nourrit exclusivement d’être vivants : souris, mulots, petits lapins, etc… Notre homme se procure une souris blanche mais n’a pas le cœur à l’offrir à Gros-Câlin,  son nouveau compagnon. Il adopte donc également cette Blandine. S’ensuivent quelques anecdotes dont une particulièrement piquante. Mais, tout comme il est socialement peu recommandé de vivre avec chez soi un python et une souris, le lecteur se rend compte que Cousin à lui également de grosses difficultés d’ordre social.

Aurais-je trop espéré de ce roman ( qui n’est pas si drôle que cela) ? Toujours est-il que, perso, je reste un peu sur ma faim …


Le 2 décembre 1980, Romain Gary, alias Emile Ajar, se suicide à l’âge de 66 ans.
« En 1978, lors d'un entretien avec la journaliste Caroline Monne, lorsque celle-ci lui pose la question : « Vieillir ? », Romain Gary répond : « Catastrophe. Mais ça ne m'arrivera pas. Jamais. J'imagine que ce doit être une chose atroce, mais comme moi, je suis incapable de vieillir, j'ai fait un pacte avec ce monsieur là-haut, vous connaissez ? J'ai fait un pacte avec lui aux termes duquel je ne vieillirai jamais » ( source Wikipédia ) 



Extraits :


-  C’est un homme avec personne dedans.

- Ce qui me bouleverse chez les souris, c’est leur côté inexprimable. Elles ont une peur atroce du monde immense qui les entoure et deux yeux pas plus gros que des têtes dépingles pour l’exprimer.

- Beaucoup de gens se sentent mal dans leur peau parce que ce n’est pas la leur.

- Je me suis toujours demandé pourquoi le printemps se manifestait seulement dans la nature et jamais chez nous. Ce serait merveilleux si on pouvait donner naissance vers avril-mai à quelque chose de proprement dit.

- Moins on existe et plus on est de trop.


- Dès que je m’approche du néant, je deviens en excédent.

samedi 20 février 2016

Liège en 1981







- «  La Meuse », mardi 3 mars 1981
Nettoyage du Perron, place du Marché. Les grands ormes ont été abattus ( pour cause de maladie) et remplacés par de chétifs tilleuls.



- «  La Meuse », mardi 17 mars 1981
A la galerie Thiry, rue de l’Université, des œuvres graphiques de Rassenfosse



- «  La Meuse », jeudi 2 avril 1981
Le nouveau musée d’Art Wallon «  de Liège vient d’être inauguré à l’îlot St-Georges en Feronstrée



-  Vendredi 13 avril 1981
Quelques prix en 1981 et en 1956
* le sachets de frites : 30 f ( 7,50 en 1956)
* le pain de ménage : 32,50 (7,50 en 1956)
* le kilo de café : 200 F (126 en 1956)
* le litre de lait : 17 F (7,10 en 1956)
* un verre de bière au bistrot : 26 F (7,50 en 1956)
* le paquet de 25 cigarettes : 43 F (11,20 en 1956)
* le journal «la Meuse » : 13 F (1,75 en 1956)



- Mardi 7 avril 1981
La nouvelle présentatrice de R.T.L. Anouchka Sikorsky, une Liégeoise de 26 ans, est née en 1953. Son père, d’origine ukrainienne était employé à Cockerill et sa mère, d’origine polonaise, est violoniste à l’opéra de Wallonie



- Jeudi 16 avril 1981
La «  Violette «  en 16.273 allumettes




-  Vendredi 17 avril 1981
Héritier de «  Walhalla », du «  Pathé », du «  Rex », du « Cinéac », le «  Versailles » l’un des plus anciens cinémas de Liège au 26 rue Pont-d’Avroy a fermé ses portes



- Vendredi 24 avril 1981
François Béranger au nouveau centre culturel de Seraing



-  Vendredi 8 mai 1981
   * Jacques-Ivan Duchesne, sans doute le plus talentueux auteur-compositeur de chansons wallonnes, donne un récital le vendredi 15 mai 1981 au centre culturel de Seraing



   *  Le photographe liégeois Christina Grevet expose une série de «  portraits défigurés » à la galerie Notger, 9 quai St-Léonard

-  Jeudi 21 mai 1981


     * 1.400 élèves des cinquièmes primaires des écoles communales de Liège ont passé une journée à Anvers. Ils  sont partis en car de l’avenue Victor Hugo



     * Cabay, Pelzer, Grahame et Klenes au Seigneur d’Amay



-  Jeudi 13 août 1981
Pour son 2 è disque consacré au compositeur liégeois Babou (1656 – 1739), Hubert Schoonbroodt a choisi l’orgue Le Picard (1737) des Bénédictines d’Avroy qui vient d’être restauré





-  Samedi 15 août 1981
«  Le peuplier wallon «  ce samedi en public par l’Opéra de Wallonie



-  Lundi 17 août 1981
Emotion en Outremeuse : on a abattu la célèbre statue de Tchantchès



-  Mercredi 19 août 1981
Immense réussite pour le 2 è open internations d’échecs de Liège qui s’est déroulé dans les locaux de l’athenée Liège 1, rue des Clarisses



-  Samedi 22 août 1981
Un fulgurant incendie prend dans le jubé de Saint-Servais, l’église a peine restaurée de la plus vielle paroisse de Liège (933)

- Mercredi 16 septembre 1981


    * Les disciples de Grétry ont chanté dans l’église Saint-Servais sinistrée



    * L’église St-Servais dessinée par Eugène Vanlaer, le 8 août 1981



- Samedi 26 décembre 1981
Les «  Colibris «  la chorale scoute de Liège fêtera ses 40 ans l’année prochaine. Photo prise en 1950



-  31 décembre 1981
La plus de meilleurs vœux possibles à Véra, malade et seule. Elle vendait des «  billets de la chance » (loterie) à l’angle de la rue Vinâve d’île et du passage Lemonier








Et  tout particulièrement au quartier Sainte-Marguerite





- «  La Meuse », vendredi 9 janvier 1983
Exposition «  Œuvre maîtresses du musée d’art religieux et d’art wallon » en prolongation à la basilique Saint-Martin



-  «  La Meuse «, jeudi 26 février 1981
Suicide ou crime «  Aux portes de Liège » ?



- « La Meuse », samedi 11 avril 1981
Le Liégeoise André-Joseph Dubois (35 ans) publie son premier roman «  L’œil de la mouche ». André-Joseph Dubois est né à Liège. Jusque l’âge de sept ans, il vécut près de la gare du Haut-Pré dans le quartier Sainte-Marguerite



-  Lundi 17 août 1981
La statue du général Bertrand a été remise sur son socle, place Gobert



- Mardi 17 novembre 1981
Un grand chantier qui reprend ( pour 500 jours) au centre de Liège : celui de la gare des autobus du Cadran



-  Jeudi 19 novembre 1981

Bientôt classée, deux maisons rue Ste-Marguerite


Merci au journal " La Meuse "  ! ! !
Merci à ses journalistes anonymes  ! ! !
Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles  ! ! !


°°°°°°°°°°°°°°°

En bonus :

- Les bus en 1981

- Laurie Anderson au Cirque Divers :