" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

jeudi 22 juin 2017

Liège en 1911






" Tatène " journal satirique de 1911 à 1914


- «  Gazette de Liège », janvier 1911
Réclame des machines à coudre et lessiveuses Van Platents



- «  Gazette de Liège », jeudi 12 janvier 1911
La grève dans notre bassin houiller. La situation s’aggrave encore



- «  Gazette de Liège « , janvier 1911
Réclame pour les Bains Saint-Michel



- Dimanche 19 février 1911
Le carnaval à l’Innovation





- Mardi 22 mars 1911
Les vicissitudes de la jupe-culotte



- Dimanche 14 mai 1911
Le nouveau projet scolaire



- Vendredi 26 mai 1911
Bains permanents Grétry



- Samedi 18 juin 1911
Le circuit européen d’aviation du 18 au 30 juin





- Mardi 5 septembre 1911
Les apaches de la Citadelle




- Décembre 1911
Réclame pour la margarine Axa




Et particulièrement au quartier Sainte-Marguerite :


                                          Ecole communale de la rue Hocheporte. 1911-1912

- « Gazette de Liège », mardi 3 janvier 1911
Nos houilleurs en grève. A L’Aumônier et à Sainte-Marguerite, la situation s’est aggravée. Ainsi à l’Aumônier 85 sur 350 et à Sainte-Marguerite 176 sur 400 ont bien voulu descendre



-«  Gazette de Liège » , mardi 14 février 1911
Les chauffoirs, celui du Pèry pour les femmes, celui de Saint-Séverin pour les hommes



-«  Gazette de Liège », mardi 8 avril 1911
A la « Vierge Noire », 132 rue St-Séverin




- Mardi 9 mai 1911
Maison Gustave Hardy, 29 rue St-Séverin



- Samedi 27 mai 1911
La Petite Jeunesse de Sainte-Marguerite




- Mardi 22 avril 1911
L’eau au quartier de l’Ouest




- Samedi 9 septembre 1911
Elisabeth Huberty, la doyenne de Sainte-Marguerite, vient de mourir à l’âge de 95 ans




- Mercredi 12 septembre 1911
Fête à l’Ouest. Avec concert de musique et séance cinématographique en plein air. Et c’est gratuit !




- Dimanche 17 septembre 1911
Drame du révolver pour deux houilleurs de Sainte-Marguerite




- Mardi 13 décembre 1911
Trois ouvriers asphyxiés au charbonnage de Sainte-Marguerite


Merci au journal la «  Gazette de Liège » !
Merci à tous ses journalistes anonymes !
Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles !

lundi 19 juin 2017

Un haïku en wallon pour mes 66 étés




                                                      Haïku wallon ( pour mes 66 ans)


On ognê n’est nin
on agneûs ; çi chal soukî,
i pite, treûs cint côps :
 c’est’on vrêy savadje !

Un agneau n’est pas
un ardennais ; celui-ci donne des coups de tête,
il donne des coups de pied, trois cents fois :
c’est un vrai sauvage !

                                                                                  Jean Catin

samedi 17 juin 2017

Gouvy en 1934


                                           La chapelle de Saint-Martin (Bovigny)



                                             Les confirmandes de Limerlé en 1934


- « l’Avenir du Luxembourg », le 27 mai 1934
La circulation a été particulièrement intense pendant les fêtes de la Pentecôte. Parmi les autos qui stoppaient mardi soir devant la succursale des accises de Deiffelt se trouvait celle de Son Eminence Monseigneur Kerkhofs, évêque de Liège qui avait assisté ce jour à la procession d’Echternach



- « L’Avenir du Luxembourg », 14 décembre 1934
Le gros lot de l’exposition de Bruxelles a été gagné à Gouvy





- «  L’Avenir du Luxembourg », 14 et 18 janvier 1934
Ourthe. Décès de Jean Bourgraff et Nick Bourgraff



- 8 avril 1934
A Limerlé, décès tragique de Joseph Lengler



- 6 mai 1934
Les dernières nouvelles d’Ourthe

- 13 mai 1934


1. Beho, une importante fraude d’alcool


2. Wathermal, le culte de Saint-Donat



-  5 août 1934
Les journées de presse



- 14 septembre 1934
Ourthe. Décès prématuré de Anna Treinen

- 23 décembre 1934


1. Beho. Encore des travaux défensifs et la douane grand-ducale


2. Gouvy. Journée jaciste




 - 30 décembre 1934
Deiffelt. Une auto arrêtée à la douane par des hérissons


Merci au journal «  L’Avenir du Luxembourg » !
Merci à ses journalistes anonymes !
Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles



mercredi 14 juin 2017

Armel Job : " Baigneuse nue sur un rocher "




L’action se déroule en 1944 et en 1957 dans un village de l’Ardenne belge. La jeune Thérèse est la fille de Emma et Léopold. Ils tiennent la boucherie-charcuterie du village. José, le peintre du coin, persuade Thérèse de fixer son portait sur une toile : « Le chemisier blanc ». Ensuite, José propose à son modèle de poser nue pour la prochaine œuvre : « Baigneuse nue sur un rocher ». La toile est exposée dans une galerie à Liège. Mais, c’est bien connu, on finit par tout savoir dans un village et pour le coup, c’est le scandale. Surtout pour José qui devient fou de rage. Viennent se greffer d’autres personnages qui tiennent, chacun, un rôle bien précis dans cette histoire comme le curé Duchevet, Meina la femme de José, Libert Lemaire l’amoureux de Thérèse, Teddy, … Le déroulement et le drame de 1957 s’imbriquent parfaitement dans les évènements de la guerre 40-45 et tout particulièrement dans ceux du milieu de la résistance.

La toute fin provoquera peut-être - sans doute ! -, tout comme chez bibi, un éclat de rire tonitruant. Mais surtout, ne vous précipitez pas sur la dernière page avant d’avoir lu les 287 précédentes qui valent, comme on dit, le déplacement …

Un tout-tout bon roman du tout-tout bon Armel Job   !



Extraits :

-  On croirait que Teddy a passé toutes ces années à fouiller le bric-à-brac de l’existence pour en extraire les raretés. Par exemple, il ne lit pas de romans, mais des poèmes ; il ne fait pas du sport mais du yoga ; il ne va jamais au cinéma mais à l’opéra.

-  Le mariage est un champ d’orties, comme on dit.

- Il paraît qu’une simple bulle d’air dans une artère est bien capable de nous envoyer ad patres, sans laisser la moindre trace.

- Aujourd’hui en chair, demain en bière, comme on dit !

- Femme et almanach ne valent que pour un an, comme on dit !

- Qui a la chance, son coq pondrait, comme on dit !


-  La vie est faite d’une multitude de jours et d’heures identiques dont l’indifférence est crevée çà et là par quelques éblouissements. Ces moments sont rarement ceux que l’on prépare.

mardi 13 juin 2017

Quand la manufacture de cigares Odon Warland se situait encore rue de la station à Gouvy




                                          In le journal " Le Vingtième Siècle ", 9 avril 1909


                                            " Le Vingtième Siècle ", 31 juillet 1912


                                          " Le Vingtième Siècle " , 23 septembre 1912


                                         " Le Vingtième Siècle ", 8 novembre 1912



vendredi 9 juin 2017

Gouvy en 1935


Patronage de Limerlé en 1935




- L’Avenir du Luxembourg », 7 mai 1935
Décès de madame veuve Maréchal-Antoine, doyenne d’âge de Gouvy, décédée dans sa 89 ème année



- L’Avenir du Luxembourg, 24 février 1935
A Deiffelt et à Gouvy



-  L’Avenir du Luxembourg, 28 avril 1935
Série de mariages à Ourthe



- 21 mai 1935
Gouvy , neige en mai et foire aux bestiaux



- 2 juin 1935
Bovigny : le feu au clocher de l’église




- 30 juin 1935
Bonne nouvelle pour les amateurs de péket et autres eaux de vie



- 16 juillet 1935
Deiffelt. La foudre meurtrière à Gouvy



-  8 septembre 1935
Gouvy, une nouvelle « estudiantine »



-  24 octobre 1935
Les pommes de terre de Beho et Son Eminence le cardinal Van Roey à Deiffelt



- 10 novembre 1935
Chasse à courre à Deiffelt mais les Valeureux sont rentrés bredouille. La fin de l’article «  … la chasse est terminée sans qu’aucune pièce de gibier n’ait été capturée »



-1 décembre 1935
Ourthe. Décès dans la famille Bourgraff  et causerie agricole à Gouvy


Merci au journal «  L’Avenir du Luxembourg » !
Merci à ses journalistes anonymes !
Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles !